Apache-1-28

Apache-1-19

Apache-1-23

Apache-1-15

Apache-1-17

Apache-1-20

Apache-1-22

Apache-1-21

Apache-1-2

Apache-1

Apache-1-9

Apache-1-26

Apache-1-29

 

Trois mois sans poster... Mais pas tout à fait sans coudre. Entre l'hiver, la fatigue, et mon travail éprouvant, je n'ai pas eu le temps de coudre, ni même de photographier. Trois mois en apnée. Je me suis quand même lancée dans ma première vraie chemise, un instant d'égarement, et j'entamais un véritable voyage philosophique. J'avais déjà cousue de petites chemises simplifiées, certes, mais pas la véritable chemise.

La chemise, chemin escarpé et semé d'embûches. Gorge américaine, col et pied de col dont je maîtrisais déjà la pause, heureusement, fente de poignet, et manchette... Surpiqûres et boutonnières...

Sans monsieur Shimazaki, auteur du livre japonais Les Chemises, la batiste chats trouvée chez Miss Matatabi aurait fini en doublure. J'ai trouvé le modèle très classique dans un Burda de septembre, mais c'est dans le livre de monsieur Shimazaki que j'ai trouvé les schémas, explications de montage parfaits, très clairs et précis. Car la chemise ne souffre pas l'imprécision, elle est au millimètre près.

Pendant ces grands moments de solitude, dubitative sur le montage de telle ou telle pièce, j'ai compris pourquoi la garde-robe masculine était finalement assez restreinte. Avec le pantalon habillé, la chemise est la pièce qui demande le plus de temps. Après ça la couturière n'a qu'une envie, couper et assembler des robes!

Ce que j'ai fait bien sûr, mais pas sans me compliquer la tâche.

 

(Chemise Burda en 134, batiste japonaise merveilleuse de Miss Matatabi, peinture textile Pebeo pour les touches de lumière sur l'empiecement dos, le col, pied de col, patte de boutonnage et poignets. Boutons anciens en nacre, chinés aux puces. Coiffe indienne trouvée chez Chocolat show, mon fils n'en voulait pas une autre. Il y aura d'autres chemises enfant, et même un jour une chemise pour Monsieur quand j'aurai un peu plus de temps.)

A true shirt for a big boy! What a challenge!

Pattern found in a Burda magazin, explanations in the book of Shimazaki. Tana lawn from Miss Matatabi. I painted cats to inlight the fabric.